Récemment, nous avons appris l’inscription par l’UNESCO du « Repas gastronomique français » au patrimoine mondial de l’humanité. Le Syndicat de défense du Morbier n’avait pas attendu cette nouvelle pour reconnaître que le Morbier et le travail quotidien des acteurs de la filière ne sont pas si éloignés de la création artistique !

 

D’où l’idée d’un partenariat: « Le Morbier vu par » … différents artistes. Autant de regards, décalés, poétiques, humoristiques, esthétiques… pour mettre en valeur notre fromage d’Appellation d’Origine.
En 2010, le Syndicat a fait appel à Jean-Marc Rohart, artiste vidéographe, dont plusieurs films ont été vus et récompensés en festivals : Annecy 2007, Clermont Ferrand 2008, Le Mans 2008, Montreuil 2009,  Prémian 2010, Diffusion sur Canal + et sur BeTV.
Jean-Marc Rohart a une formation d’artiste peintre, et son travail d’atelier couvre une vingtaine d’années, donnant lieu à une œuvre plastique originale et multiforme… Il est passé à la réalisation de courts-métrages depuis une quinzaine d’années. Sa série burlesque intitulée «Histoire de l’Art», mettait en scène un conférencier maladroit mais passionné, trébuchant quelque peu sur les mots, et tentant vaille que vaille de nous faire partager sa passion pour la peinture. La luxuriance bégayante du discours faisant écho au traitement des images qui s’entremêlent.

 

C’est ce conférencier que nous retrouvons ici, avec ces mêmes lapsus et glissements de langage. Toujours passionné par son sujet, il se trouve cette fois-ci dans une fromagerie du Jura. « Et il faut attendre 45 jours d’affinage, pour la naissance du Morbier, grâce à Paul et Chimène…  dans le terroir… ».  Un Polichinelle dans le tiroir ! On sourit quand les mots culbutent et on est touché quand ils se réceptionnent avec finesse…

 

Regardez la vidéo La Naissance du Morbier !